Bleus d’Islande

Instable, le climat  la modifie sans cesse. Les lignes, les volumes, les couleurs  effacent et tracent, sur sa toile déserte,  d’étranges tableaux que seule la mémoire, véritable respiration du regard, peut comprendre. La photographie peine à capturer quelques éclats, pâles et parcellaires, pourtant vifs comme des échardes de joie.

Photos de Vincent

Premier aperçu. Tant, trop de photos, à trier, couper, cadrer, réinventer. Ces prochaines semaines, j’essaierai d’en publier quelques séries, même si, aujourd’hui, ce projet tend à me sembler tout à fait vain.

Publicités

2 réflexions sur “Bleus d’Islande

  1. Bonjour Krotchka. J’arrive un peu par hasard sur votre blog, attirée par un article sur le cinéma, puis pas vos photos d’Islande, d’où je reviens moi aussi. Je m’en va garder précieusement votre adresse pour y revenir de temps à autre. J’apprécie particulièrement vos réflexions.
    Bien amicalement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s