– Comme une vérité trouve à se faire jour –

.

« L’interprétation ne porte jamais que sur des éléments ou des traits isolés, là où la construction assume une fonction de liaison : liaison entre les pièces et les morceaux du matériau sur lequel porte l’analyse ; mais liaison, aussi bien, entre les deux pièces (les deux monologues) qui se jouent sur les deux scènes en présence. Ladite construction atteignant son but quand, d’une scène et d’un monologue à l’autre, la communication s’établit et que quelque chose comme une vérité trouve à se faire jour. »

Hubert Damisch, Un Souvenir d’enfance par Piero Della Francesca

Capture : La Ville Louvre, Nicolas Philibert

Publicités

2 réflexions sur “– Comme une vérité trouve à se faire jour –

  1. Lecture du réel ? Explorer l’image, la composer. L’expérience visuelle se fait comme une approche incertaine ouvrant à l’imaginaire. Tout cela est lent, comme un apprentissage. La photographie devient une écriture dans un art non verbal.et incite au dialogue.. Ici les corps, la peau, quelques objets derrière cette surface translucide et éclairée qui fait lisière entre le visible et l’invisible, entre eux et nous. Et ce quadrillage noir qui structure magnifiquement la composition. sommes-nous dans une « vérité » ?

  2. Une capture, c’est une image qui ment. Je la fais mentir en la prélevant de son milieu, je cache son contexte. Cependant, une fois le lien originaire rompu, le mensonge disparaît avec le geste qui l’a occasionné. L’image isolée, photo ou autre, est volage, toujours en attente d’un regard qui lui donne sens, puis d’un autre, ne gardant aucune trace de ses identités successives.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s