D’une pensée concrète et dangereuse

.

« Ce qui nous fait violence est plus riche que tous les fruits de notre bonne volonté ou de notre travail attentif ; et plus important que la pensée, il y a « ce qui donne à penser ». Sous toutes ses formes, l’intelligence n’arrive par elle-même, et ne nous fait parvenir, qu’à ces vérités abstraites et conventionnelles, qui n’ont d’autre valeur que possible. Que valent ces vérités objectives qui résultent d’une combinaison du travail, de l’intelligence et de la bonne volonté, mais qui se communiquent autant qu’elles se trouvent, et se trouvent autant qu’elles pourraient être reçues ? »

« Quel philosophe ne souhaiterait dresser une image de la pensée qui ne dépende plus d’une bonne volonté du penseur et d’une décision préméditée ? Chaque fois qu’on rêve d’une pensée concrète et dangereuse, on sait bien qu’elle ne dépend pas d’une décision ni d’une méthode explicites, mais d’une violence rencontrée, réfractée, qui nous conduit malgré nous jusqu’aux Essences. Car les Essences vivent dans les zones obscures, non pas dans les régions tempérées du clair et du distinct. Elles sont enroulées dans ce qui force à penser, elles ne répondent pas à notre effort volontaire ; elles ne se laissent penser que si nous sommes contraints à le faire. »

« Il n’y a pas de Logos, il n’y a que des hiéroglyphes. Penser, c’est donc interpréter, c’est donc traduire. Les essences sont à la fois la chose à traduire et la traduction même, le signe et le sens. Elles s’enroulent dans le signe pour nous forcer à penser, elles se déroulent dans le sens pour être nécessairement pensées. Partout le hiéroglyphe, dont le double symbole est le hasard de la rencontre et la nécessité de la pensée : fortuit et inévitable ».

Gilles Deleuze, extraits de Proust et les signes (1964).

.

Peinture : Piet Mondrian, Arbres avec lune montante près du Gein (1908)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s