Patheorama

.

S’ouvre la scène est ininterrompue

Bris de gestes ricoches à l’éclat

Laissons là les immédiats

Triturer nos regards

En suspens comme ailleurs

Nous voyons mieux

L’épars peut nous parler

Nous parlons également

Harangue au hasard

L’accompagnant – s’accompagnant

De si turbulents

Fonds de soi

S’ouvre la scène se précise

Fût-elle ainsi ressentie

Douce là forme surprise

Essentiellement perçue

Déposée telle

Humble chose à peine retenue

Voilée confuse – voies

De nos sens accordés

Bris en reste tout est là

Douce là forme vécue

.

Publicités

Vues subjectives d’instantanés fugitifs (1)

Rien ne distingue les souvenirs des autres moments : ce n’est que plus tard qu’ils se font reconnaître, à leurs cicatrices.

Ce visage qui devait être la seule image du temps de paix à traverser le temps de guerre, il se demanda longtemps s’il l’avait vraiment vu, ou s’il avait créé ce moment de douceur pour étayer le moment de folie qui allait venir…

Chris Marker, La Jetée (1962)