– ravissement –

Là l’icône étale

boit la prière

et laisse les genoux

enflammés

Là l’image

noie le visage

affleurant aux lèvres

 et blesse le verbe

mûri aux fièvres

Et là le chemin

rature le paysage

 reste retranché

la suite enlise

rejoint l’ordinaire

juste là

 chute ivre

du premier pétale

juste là maintenant

 une apogée

avance va-t’en

le jour s’entrouvre

partagé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s